Comment reconnaitre un châssis de qualité ?

Vous remplacez vos profilés ?

Ouverture profilé en PVC

Lors de la construction ou de la rénovation d’une habitation, le choix des châssis est inévitable. Or, si nous voulons tous bénéficier de bons produits, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver dans les nombreuses données techniques dont nous disposons.

Pour déterminer les profilés les mieux adaptés à votre projet, il est primordial de prendre en compte les différents éléments que nous vous présentons ci-dessous.




Un châssis isolant

Une isolation correcte est indispensable pour bénéficier d’un confort thermique optimal dans votre maison. Durant votre processus d’achat, vous serez confronté à certaines valeurs, correspondant au pouvoir isolant des châssis, que nous vous expliquons ci-après.

La valeur lambda représente la transmissibilité de la chaleur : plus elle est élevée, plus le matériau est un bon conducteur. Pour une isolation satisfaisante, il faut donc que cette valeur soit la plus faible possible.

La valeur R indique la résistance à la chaleur d’un élément de construction. Plus le R est élevé, plus l’isolation est de qualité.

La valeur U d’une construction représente la chaleur que celle-ci perd par m2 et par seconde, lorsque la température entre l’intérieur et l’extérieur diffère d’1°C. Quand on parle de châssis, elle est appelée Uf (U frame). Plus la valeur U est faible, plus le châssis aura un haut pouvoir isolant.

Il est intéressant de comparer les performances des matériaux dans ces différentes valeurs. En règle générale, c’est le bois qui se distingue par la valeur Uf la plus faible et qui constitue donc le meilleur isolant. Cependant, il nécessite davantage d’entretien que ses homologues en PVC ou en aluminium. De plus, son pouvoir isolant varie selon l’essence de bois utilisée : à ce titre, le sapin est un meilleur choix que les bois tropicaux.

Dès lors, le PVC est également une option très intéressante : certains profilés isolent aussi bien que le bois et leur seul inconvénient est d’être sensibles aux variations de chaleur. Quant à l’aluminium, il donne de moins bons résultats, mais qui peuvent être optimisés selon les techniques de fabrication. Des menuiseries mixtes sont également possibles. Toutefois, seul un professionnel pourra déterminer les modèles les plus adéquats à votre habitation.

En plus de ces différentes valeurs, le degré d’isolation des châssis dépend de leur nombre de chambres, qui varie de deux à cinq. Plus il y en a, moins l’air circule et plus le châssis est de qualité.
 

Pensez aussi à votre sécurité

Au niveau des matériaux, c’est l’aluminium qui, par sa solidité, résiste le mieux aux tentatives d’effraction. Toutefois, pour les modèles en bois ou en PVC, il est possible d’ajouter une quincaillerie anti-effraction, afin d’optimiser la sécurité de vos fenêtres.  Par exemple, vous pouvez opter pour des poignées verrouillables, des taquets antivols à placer sur les charnières, des verrous ou encore des serrures espagnolettes, qui vous permettront de fermer les fenêtres de l’intérieur à deux endroits. L’installation de volets est également un élément dissuasif pour les voleurs.

Votre sécurité varie également selon le type d’ouverture que présentent vos profilés. Celui qui vous donnera le plus grand sentiment de protection est le modèle fixe. Cependant, ces châssis ne vous permettent pas d’aérer votre pièce, puisque vous ne pouvez pas ouvrir la fenêtre :  ils sont, de ce fait, assez peu répandus. Dès lors, si vous choisissez des modèles ouvrants, il est également conseillé d’y poser une quincaillerie adéquate afin de prévenir toute tentative de cambriolage.
 

Un profilé solide

Plusieurs autres éléments sont à prendre en compte pour sélectionner vos châssis.

  • La profondeur du dormant. Il constitue la partie fixe de la fenêtre, contrairement à l’ouvrant ou au battant qui sont des parties mobiles. Le dormant doit être solidement fixé et épais. On conseille habituellement entre 72 et 92 mm de profondeur.
  • Les joints. Ils servent à atténuer les agressions extérieures, comme le vent, la pluie ou encore le bruit. L’idéal est dès lors d’acheter des châssis possédant trois joints.
  • Les finitions. La qualité de fabrication des châssis se manifeste également par une finition très discrète au niveau des angles.

Quel coût pour ces châssis ?

Les prix des châssis varient très fortement en fonction des marques, des mesures (grandes ou petites, standards ou personnalisées) et du type d’ouvrant choisis. Pour mieux se faire une idée, il convient dès lors de demander des devis à différents entrepreneurs : ceux-ci sont souvent prêts à les fournir gratuitement. Généralement, le PVC est le matériau qui présente le meilleur rapport qualité/prix, tandis que les profilés en aluminium sont plus onéreux. Quant à ceux en bois, leur coût dépend fortement de l’essence choisie, mais il se situe, dans la plupart des cas, entre le PVC et l’aluminium.