Primes 2018 : une aide financière pour vos châssis en Wallonie

Une prime revue à la hausse

Primes châssis Wallonie

Depuis le 1er mars 2018, la Wallonie a revu à la hausse les montants de la prime énergie ainsi que de la prime rénovation. Il s’agit d’une aide financière, octroyée pour la réalisation de travaux réduisant la consommation énergétique d’un logement. Ces deux primes présentent l’avantage de rendre accessibles au plus grand nombre des travaux souvent onéreux. Mais avant de penser au coût et aux économies, il vous faut savoir comment accéder à ces primes, et quelles sont les conditions pour pouvoir en profiter. Découvrez ci-dessous toutes les informations utiles pour les primes concernant vos châssis et menuiseries extérieures.

 

Les conditions d’accès à la prime rénovation

Si vous désirez réaliser des travaux de menuiseries extérieures, par exemple la rénovation de vos châssis et de votre vitrage, il faut d’abord vous assurer que ceux-ci soient éligibles.

  • Vous devez avoir 18 ans au moins et exercer un droit réel sur le logement où vous voulez réaliser les travaux (être propriétaire par exemple).
  • Vos revenus sont imposables et égaux ou inférieurs à 93.000 euros
  • Vous êtes engagé à remplir l’une des conditions détaillées par la brochure dans les 12 mois suivant le versement de la prime et vous acceptez les visites de contrôle de l’Administration

En ce qui concerne votre logement, celui-ci doit évidemment se situer en Wallonie et doit avoir connu une première occupation il y a au moins 20 ans. Plus spécifiquement, pour la prime rénovation, votre logement doit être considéré comme “améliorable” par un estimateur public lors d’une visite gratuite.
 
Pour vos travaux, enfin, ils doivent être réalisés par un entrepreneur inscrit à la Banque Carrefour des Entreprises et être repris dans le rapport du dit estimateur.

 

Les travaux de menuiseries concernés

Vous pourrez demander la prime rénovation si vous décidez de remplacer vos menuiseries extérieures munies de simples vitrages ou ne respectant pas les critères d’étanchéité. Ensuite, vous devez déterminer à quelle catégorie de revenus vous appartenez, sachant qu’il en existe quatre et que le montant de la prime varie en fonction de cette dernière :

  • C1 : 120 euros/m² (le montant de base sera multiplié par trois)
  • C2 : 80 euros/m² (le montant de base sera multiplié par deux)
  • C3 : 60 euros/m² (le montant de base sera multiplié par un et demi)
  • C4 : 40 euros/m² (le montant de base reste le même)
Sachez également que votre prime peut être majorée si vous entreprenez plusieurs travaux économiseurs d’énergie mais que le montant total des primes ne peut pas dépasser 70% des factures TVAC.

Procédure d’obtention

Après avoir pris connaissance des conditions, vous pourrez commencer à suivre la procédure d’obtention de la prime rénovation.

En premier lieu, vous devrez adresser un “Avertissement préalable” au Département de l’Energie et du Bâtiment Durable avant le début des travaux. Vous recevrez ensuite un accusé de réception sous quinze jours qui sera suivi par la visite et le rapport de l’estimateur public. Á dater du rapport, vous aurez deux ans pour faire réaliser vos travaux par un entrepreneur.

Dans les quatre mois suivant la facture finale du dernier ouvrage admissible, vous pourrez introduire la demande de prime auprès de l’Administration. Enfin, si tout a été respecté, vous recevrez le versement de votre prime.