Comment entretenir des châssis en PVC ?

Un entretien facile

Nettoyage fenêtre PVC

Les châssis en PVC font de nombreux adeptes. Et pour cause, leurs performances en matière d’isolation thermique est exceptionnelle, et ce à un coût très abordable. Parmi leurs nombreux atouts, on retrouve également la facilité d’entretien.

Zoom sur la meilleure manière d’entretenir ses fenêtres en PVC pour en prolonger la durée de vie et l’efficacité.




 

Produits et matériel conseillés pour nettoyer ses châssis en PVC

Le PVC est un matériau léger et résistant au froid, à la chaleur ainsi qu’aux agressions extérieures. Il ne nécessite qu’un léger entretien pour lui permettre de conserver son apparence d’origine, contrairement aux châssis en bois, par exemple, qui exigent une attention particulière.

Le nettoyage d’un châssis en PVC ne demande aucun matériel ni produit spécifique. Munissez-vous simplement d’une éponge non abrasive ou d’une peau de chamois, ainsi que d’un seau d’eau tiède dans lequel vous pouvez ajouter du vinaigre (1 dose de vinaigre pour 4 volumes d’eau) ou du savon doux. Vaporisez ensuite la solution sur les profilés et laissez agir quelques minutes, puis essuyez simplement avec l’éponge. Les poussières et éventuelles moisissures présentes sur le châssis s’élimineront ainsi facilement.

Vous trouverez dans le commerce certains produits conçus spécialement pour l’entretien du PVC. Si ceux-ci sont efficaces, ils ne sont cependant pas toujours nécessaires pour obtenir des châssis éclatants.
 

A quelle fréquence ?

Même si le PVC est réputé pour sa grande résistance, il est conseillé de nettoyer ses châssis une fois par an afin d’empêcher la saleté de s’y incruster et d’en faciliter entretien. Si vous constatez l’apparition de petites moisissures ou s’ils perdent leur couleur d’origine, n’attendez dès lors pas que l’année soit écoulée et entretenez vos châssis selon la méthode décrite ci-dessus.


Soigner les joints et la quincaillerie

Le nettoyage d’un châssis comprend également l’entretien des joints et des pièces de quincailleries (système de verrouillage et de sécurité, poignées, points d’accroche, etc.).

Pour les parties mobiles et métalliques du cadre, pensez à resserrer les vis si nécessaire ainsi qu’à vérifier qu’elles soient bien lubrifiées. Au besoin, vous pouvez graisser les pièces en friction ainsi que les points de verrouillage à l’aide d’une vaseline adaptée ou d’une huile d’engrenage.

Les joints, quant à eux, garantissent la bonne étanchéité de vos fenêtres. Vérifiez qu’ils ne soient pas abîmés et qu’ils soient bien élastiques et remplacez-les si besoin.

Pratiques à éviter

Afin de ne pas abîmer vos châssis en PVC, certaines pratiques sont à proscrire :

  1. Ne jamais nettoyer vos châssis « à sec », ce qui risquerait de les rayer.
  2. N’utilisez pas de produits chimiques agressifs (acétone, White Spirit…).
  3. Utilisez un chiffon doux et évitez l’utilisation d’éponge abrasive qui risquerait de griffer vos châssis.
  4. N’appliquez jamais de peinture sur vos châssis en PVC : ce matériau n’est pas conçu pour être peint.