Le châssis pivotant

Fonctionnement

fenêtre de toit ouverte

Composé d’un dormant fixé au mur ou au toit et d’un ouvrant, ce type de châssis pivote sur un axe horizontal. La partie supérieure du châssis s’ouvre vers l’intérieur et la partie inférieure bascule vers l’extérieur.

On parle également de fenêtre basculante.


 

Où le poser ?

On place généralement ce type de châssis lorsque qu’une ouverture oscillo-battante n’est pas envisageable, par exemple sur des fenêtres de grandes dimensions ou dans un grenier. C’est d’ailleurs le plus utilisé pour les fenêtres de toit.

En revanche, ce type d’ouvrant est déconseillé pour un rez-de-chaussée, surtout si vous habitez une zone urbaine.
 

Avantages :

Comme il peut être ouvert complètement, il permet une aération optimale de la pièce où il est situé. En effet, l’air chaud est évacué par la partie supérieure alors que la partie inférieure laisse entrer l’air frais.

Un autre de ses avantages est de pouvoir rester ouvert lorsqu’il pleut, le système de basculement empêchant l’eau de pénétrer à l’intérieur.

Enfin, ce type d’ouverture facilite le lavage des vitres, à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est pourquoi il est souvent choisi pour des fenêtres de grande taille. On le trouve aussi bien en PVC qu’en bois ou en aluminium.

Inconvénients

Comme il permet une totale ouverture de la fenêtre, il ne garantit pas une grande sécurité contre les tentatives d’effractions. Ses capacités basculantes présentent également des risques d’accident, surtout avec les jeunes enfants.

En outre, sa pose nécessite un grand espace à l’intérieur de la pièce pour permettre son ouverture. Enfin, il ne sera pas possible de placer l’habillage de fenêtre de votre choix, comme des rideaux ou des tentures.