Pourquoi choisir un châssis basculant ?

Les fenêtres à basculement

Fenêtre de toit

Vos châssis sont vétustes et vous envisagez de les changer, mais vous ne savez pas vers quel modèle vous tourner ?

En général, les systèmes à basculement, aussi dits “pivotants”, sont particulièrement appropriés pour les fenêtres de toit ou en hauteur. Découvrez-en plus ci-dessous.



 

Qu’est-ce qu’une ouverture à bascule ?

Il s’agit d’un type d’encadrement qui permet à la fenêtre de pivoter sur un axe horizontal. Les charnières sont placées au milieu des parties latérales du montant, de telle sorte que la vitre puisse tourner jusqu’à 180°. Ainsi, la moitié basse de l’ouvrant se retrouve à l’extérieur et l’autre à l’intérieur. Deux ouvertures sont donc créées et permettent un flux d’air constant.

Ce mécanisme est relativement simple à poser puisqu’il ne requiert pas de ressort.

En outre, il permet de placer des vitres de grande taille afin de bénéficier d’un maximum de luminosité.
 

Où les poser ?

Ce mécanisme est souvent privilégié pour les fenêtres de toit – car l’ouverture peut être très grande et, donc, offrir une meilleure exposition à la lumière naturelle – ou pour les endroits où la pose de l’oscillo-battant n’est pas possible. Elle est également adéquate pour les salles de bains et les cuisines. En revanche, elle est déconseillée pour le rez-de-chaussée, car elle n’est pas très efficace en matière de sécurité anti-effraction.

De plus, il ne faut pas oublier de conserver un espace assez grand devant le châssis étant donné qu’une moitié de fenêtre peut se retrouver à l’intérieur si on l’ouvre à 45°. En termes d’habillement de fenêtre, les rideaux sont généralement à proscrire, mais la pose de stores enrouleurs reste tout à fait faisable.
 

Quels en sont les avantages ?

Comme ce système génère deux ouvertures, il est idéal pour le renouvellement de l’air dans votre intérieur. En effet, pendant que l’air frais entre dans la pièce par le bas, l’air chaud et usé en sort par le haut.

Le châssis basculant est donc particulièrement pratique pour les pièces qui doivent être aérées en permanence : celles qui accumulent la chaleur – comme les appartements et chambres aux étages supérieurs – ou humides, notamment les salles d’eau et les cuisines.

Grâce à son mécanisme d’ouverture particulier, il est aisé d’en faire un modèle rond (lucarne). La fenêtre peut aussi rester ouverte quand il pleut sans que les gouttes de pluie ne pénètrent votre intérieur. Enfin, puisque la vitre peut basculer jusqu’à 180°, elle est pratique à nettoyer soi-même y compris dans les endroits difficiles d’accès et dangereux.

Quel budget prévoir pour un châssis basculant ?

Les prix peuvent fortement varier. Ils vont de 100€ pour les plus petits modèles jusqu’à plus de 1000€. Ce montant dépend évidemment du matériau que vous choisirez pour vos châssis.

Le PVC est le moins onéreux ; il demande peu d’entretien et est recyclable. Le bois, un peu plus cher, est prisé pour son esthétique ainsi que son isolation optimale, mais il demande plus d’entretien afin d’en assurer sa durabilité. Enfin, l’aluminium affiche le coût le plus élevé. Il est facile à entretenir et offre une excellente résistance face aux intempéries. Par contre, il n’offre pas une isolation optimale.

On conseille également de faire appel à un menuisier professionnel pour construire et poser vos châssis, et ce dès la prise de mesure. La main d’œuvre fera augmenter le montant de votre facture, mais les avantages en valent la peine : taux de TVA à 5,5% pour les matériaux et la certitude d’un travail bien accompli et d’un résultat durable.